Cargando...

Évolution historique

Ce domaine est connu pour son parcours historique avec le château mais aussi protohistorique, avec une enceinte antique, des tertres ou petites tombelles de l’âge du fer, ainsi qu’un cimetière mérovingien du haut moyen-âge. Deux autres grottes sépulcrales nous ont livré des ossements humains datant du néolithique.

La Roche-Courbon est un site majeur de la préhistoire saintongeaise dont les grottes ont livré, sur de petits blocs calcaires, les seules gravures mises à jour en Charente-Maritime.

Alt
Alt

Ces chiffres représentent les créneaux théoriques de ces périodes, les grottes n’ayant pas connu une occupation continue. Le résultat des fouilles est visible dans le musée de préhistoire.

Les premières fouilles ont été effectuées en 1880 par Eugène Lemarié et Félix Bossé, instituteurs à Saint-Porchaire. En 1924 Marcel Clouet, enseignant Saintais, découvre trois plaquettes de calcaire gravées : deux ornées de mammouth et une autre d’une tête de cheval en bec de canard. Ces plaquettes sont attribuées à l’aurignacien, voire au gravettien, situant une fourchette d’âge entre – 30000 à – 19000 ans.

En 1939 Marcel Clouet fouille la grotte dite « du château », située dans la dalle rocheuse sous le château et y découvre une autre grotte préhistorique attribuée au moustérien et à l’aurignacien.

En 1949 Paul Chénereau, propriétaire de l’époque, demande à Marcel Clouet et Pierre Geay d’organiser un musée de préhistoire dans le donjon du château. En 1956 et 1957 Pierre Geay, Robert Colle et Camille Gabet découvrent dans la grotte du Bouil-Bleu une sépulture qu’ils attribueront à l’aurignacien jusqu’en 1995, date à laquelle le propriétaire Jacques Badois décida de faire une radiométrie au carbone 14 qui donna un résultat de 1870 ans. Nous sommes donc en présence d’un squelette Gallo-Romain.

Alt
Alt

En 2005 Yves Olivet et Thierry Le Roux découvrent une nouvelle plaquette gravée dans la grotte du Triangle. Ce bloc calcaire est gravé d’une tête d’équidé surmonté de triangles.

En 2008 l’idée de restructuration du musée par Yves Olivet et Thierry Le Roux voit le jour. Les travaux se termineront en 2012 grâce à une équipe de bénévoles et de l'association d'amis : AMICOUR

En 2016 Yves Olivet met en place le parcours "Préhistoire" à l'aide des bénévoles et des propriétaires. Il décèdera malheureusement quelques jours avant son inauguration.

Musée de préhistoire

Alt

Situé dans la tour porche sur 2 niveaux, il a été aménagé au XXème siècle par le propriétaire de la demeure Paul Chénereau. Le premier étage « salle Henry de Lestrange » vous propose une initiation à la préhistoire depuis 2 millions d’années, depuis l’Homo habilis jusqu’à l’âge du bronze. Un film de 20 minutes permet de découvrir le site préhistorique de la Roche Courbon, à travers le témoignage d’Yves Olivet, ancien conservateur du Musée de la Préhistoire. Le second niveau, « salle Paul Chénereau / Jacques Badois » est consacré à la préhistoire de la Charente-Maritime, de la commune de Saint-Porchaire et des grottes du domaine.

Alt